mardi 20 février 2018

Expo Manger Santé


21e édition

Des rencontres et des idées...qui ont le vent dans les voiles!


Avec la 21e édition d'Expo Manger Santé et Vivre Vert, les passionnés d'alimentation saine, d'écologie et de santé globale pourront se régaler de tous leurs sens les 17 et 18 mars prochain au Centre des congrès de Québec ainsi que les 23-24-25 mars au Palais des congrès de Montréal! Plus de 35 000 visiteurs au total sont attendus dans les 2 villes afin de vivre ce plus grand rendez-vous "santé-saveur" du printemps au Québec. Réunir dans un même lieu les meilleures ressources en alimentation, en santé et en environnement!

Expo Manger Santé et Vivre Vert c'est rencontrer des invités de qualité tous reconnus dans leur milieu:
• Andréanne Martin, nutritionniste
• Stefano Faïta, chef propriétaire et animateur
• Marie Provost, maître herboriste
• Jean-Yves Dionne, pharmacien, expert-conseil en produits naturels
• Anne-Marie Roy, nutritionniste
• Dr Gaétan Brouillard, médecin
• Lise Guénette, naturopathe

Plusieurs autres invités apporteront leur couleur, leur expérience et leur dynamisme comme Gardy Fury, France D'Amour, Jacynthe René, Marilou, Virginie Goudreault alias Blond Story et plus encore!

L'Expo propage la bonne nouvelle aux visiteurs sur ces 5 scènes éducatives avec des conférences et ateliers innovateurs qui comportent des solutions saines et naturelles pour prendre leur santé en main.

De plus, l'éco-gastronomie et l'éco-attitude reviennent en grande pompe à l'Expo avec ses tendances conviviales et éthiques qui sont au cœur de notre démarche. À l’Expo, on apprend à cuisiner vert avec la présence de produits locaux, biologiques et équitables, alliant qualité, saveur et respect de l'environnement. On vient s’informer sur la qualité et la provenance des aliments et des produits que nous utilisons, de l’entretien de notre corps à l’entretien de notre maison et plus encore.

Penser plus loin que le bout de sa langue
n'a jamais été aussi savoureux!


L'édition 2018 d'Expo Manger Santé et Vivre Vert regorgera de dégustations gourmandes ainsi que d'une multitude de produits à découvrir: du pain de seitan, du curcuma fermenté, du miel de cameline, du café infusé à froid, des sorbets et crèmes glacées à base de légumes, du lait de pois chiches, de l'eau d'érable bio non-pasteurisée, des cornichons lacto-fermentés, du sel de sauterelles, des barres de bleuets sauvages et chanvre, de l'aromathérapie sur le pouce (huiles essentielles biologiques prêts à l’emploi ), du déodorant au charbon activé, de la peinture à base d’algue et plus encore!

Plus nous serons informés des véritables enjeux de nos habitudes alimentaires et de notre mode de vie, plus nous pourrons intervenir pour prendre notre santé en main! Expo Manger Santé et Vivre Vert est l’événement incontournable au Québec en matière d’alimentation santé et de prévention.

expomangersante.com

jeudi 15 février 2018

Femmes invisibles

Femmes invisibles - Survivre dans la rue

Cet excellent documentaire francais de 2015 est en ligne dans sa version entière : http://www.dailymotion.com/video/x385aql

On estime qu'en France, les femmes itinérantes représentent 40% des sans-abri. Comme toutes les femmes, elles sont plus vulnérables et constituent souvent des proies. Pour se protéger, les femmes itinérantes tout spécialement se cachent jusqu'à se rendre invisibles.

mercredi 14 février 2018

Carine au micro et Yao

Productions Nuits d’Afrique présentent La rencontre de la nouvelle génération avec Carine au micro et Yao, jeudi le 22 février à 20h30 au Club Balattou. Cette rencontre mettra à l’honneur des artistes de la nouvelle génération de la scène canadienne qui viendront chacun à leur manière prouver que la musique d’ascendance africaine est plus que jamais actuelle.

Arrivée au Québec en 2004, la talentueuse chanteuse d’origine béninoise, Carine au micro, propose un style rappelant la jeune Miriam Makeba ou encore Angélique Kidjo. Sa musique oscille entre la puissance du gospel, la douceur du jazz, l'ambiance chaleureuse africaine et l'authenticité du hip hop. Son talent de chanteuse et compositrice lui a permis de remporter le Prix coup de cœur du public lors de la Vitrine des musiques locales métissées en 2015. Lors de ce concert, cette chanteuse à la voix d’or présentera son premier EP O La Si, composé de 5 titres dont la sortie est prévue ce mois-ci.

Naviguant entre slam et soul, accentué par des notes groove, funk et pop, Yao, de sa voix grave de baryton nous charme par l’univers chaleureux de sa poésie et par son audace artistique. Fidèle à son écriture imagée empreinte d’une très grande sensibilité, Yao offre des textes forts dans un spectacle personnel et énergique. D’origine togolaise, cet auteur-compositeur basé à Ottawa, est comparable à un troubadour des temps modernes. En 2017, lors de la Canadian Song Writing Competition, il est Grand gagnant – Musique Francophone avec la chanson “Dans le sang” de son dernier album Lapsus.

La complicité de ces 2 artistes talentueux à l’énergie communicative promet de belles surprises. Cette soirée marquera la clôture de cette série présentée dans le cadre du Mois de l’Histoire des Noirs; une rencontre artistique rafraîchissante qui réunira 2 artistes, auteurs-compositeurs de cette nouvelle génération des plus prometteuses!  

BILLETTERIE

Nuits d'Afrique, des spectacles TOUTE l'année!
La rencontre de la nouvelle génération
Jeudi 22 février @ Club Balattou à 20h30
4372 Boul St Laurent, Montréal, QC H2W 1Z5
514-845-5447

Billets en vente à la porte : 10$

Infos: www.festivalnuitsdafrique.com

lundi 5 février 2018

Salon du vélo 2018

Le salon du vélo et du triathlon aura lieu cette année du 23 au 25 février à la Place Bonaventure, Montréal. Il y aura aussi un salon à Gatineau et à Québec.

En plus des possibilités presque infinies de discuter et de s'informer auprès des manufacturiers et des experts, on peut y faire l'essai de plein de vélos de toutes sortes.

http://salonduvelo.com/

mardi 23 janvier 2018

MANIC

EyeSteelFilm Distribution est fier de présenter Manic, premier long métrage documentaire réalisé par Kalina Bertin, et produit par EyeSteelFilm. Projeté en première mondiale à au festival Hot Docs, puis au festival de Brooklyn - où il a remporté le Spirit Award du meilleur documentaire - Manic fut présenté en première québécoise, en compétition officielle, à la 20e édition des Rencontres internationales du documentaire de Montréal (RIDM). Récemment nommé dans deux catégories aux Prix Écrans Canadiens (Meilleur long métrage documentaire Ted Rogers, Meilleur montage), Manic prend l’affiche à Montréal dès le 2 février à la Cinémathèque québécoise.



Le film sera également à l’affiche à Québec dès le 9 février au Cinéma Le Clap. Plusieurs séances auront lieu en présence de la cinéaste Kalina Bertin pour des discussions avec le public après les projections.

Synopsis
Face aux problèmes psychologiques qu’endurent son frère et sa sœur, la cinéaste Kalina Bertin explore le passé de son père pour mieux comprendre le mal-être qui ronge sa famille. Peu à peu, elle découvre un autre homme que celui dont elle se souvient : gourou de secte, bipolaire, mythomane, aussi séduisant que manipulateur. Manic nous entraîne dans les multiples vies de cet homme insaisissable et témoigne avec finesse des conséquences ramifiées de la maladie mentale. En ouvrant les verrous du passé, c’est bien le présent que la cinéaste tente de reconstruire : des films de famille parfois tournés par son père aux images d’aujourd’hui saisies sur le vif, elle renoue le dialogue et transforme son journal intime en thérapie collective. Un drame familial à la fois réflexif et émouvant. (Texte © RIDM).

BANDE-ANNONCE : vimeo.com/208730447

 

À propos de la cinéaste
Après avoir obtenu son diplôme en production de films à l’UQAM, la réalisatrice Kalina Bertin a rapidement pris conscience que si elle ne cherchait pas à comprendre la maladie mentale qui règne dans sa vie, cela la détruirait. Ce processus a donné vie à son fascinant documentaire Manic qui explore l’héritage du trouble bipolaire dans sa famille. Dans le but d’attirer l’attention et l’empathie sur cette maladie, elle réalise présentement une expérience de réalité virtuelle qui permettra à l’utilisateur d’explorer le monde de la maniaco-dépression de l’intérieur. Kalina a présenté ce projet en développement au Laboratoire Open Documentary du MIT ainsi qu’au MUTEK et à l’Atelier Grand Nord RV de la SODEC. Manic et ManicRV sont tous les deux produits par EyeSteelFilm, une compagnie de production basée à Montréal.

MANIC – écrit et réalisé par Kalina Bertin
Long métrage documentaire, 84 minutes, 2017, Québec, Canada
Version originale en français et en anglais avec sous-titres français et anglais
Direction photo : Kalina Bertin | Montage : Anouk Deschênes
Conception sonore : Cory Rizos, Kyle Stanfield | Musique : Octavio Torija Alavrez
Productrices : Marina Serrao, Kalina Bertin | Producteurs exécutifs : Bob Moore, Mila Aung-Thwin, Daniel Cross
Production : EyeSteelFilm | Distribution : EyeSteelFilm Distribution

  
À propos de EyeSteelFilm
EyeSteelFilm est une société de films et de médias interactifs dont les œuvres ont pour but de mettre en avant le changement politique et l’engagement social. Créée avec l’idée de donner une voix à ceux qui sont généralement ignorés des médias traditionnels, EyeSteelFilm a eu l’occasion d’explorer des projets et de rencontrer des collaborateurs à travers le monde entier. Depuis plus de 20 ans la compagnie EyeSteelFilm  a eu un impact à l’international grâce à des documentaires sociaux tels que Let There be Light (2017), I am the Blues (2015), Deprogrammed (2015), Chameleon (2014), La Forêt aux  Esprits (2013), Dans la peau de Lara Roxx (2011), Le fils Béni (2011), Rip!: Remix Manifesto (2009), ainsi que des films qui dépeignant la vie moderne en Chine: Bone (2005), Chairman George (2006), Sur le Yangzi (2007), Le Dernier Train (2009), Vanishing Spring Light (2011) et China Heavyweight (2012). Au cours de sa carrière, elle a reçu plus de 100 prix internationaux. 

Sa dernière production, Anote's Ark (2018) de Mathieu Ritz est actuellement en compétition au festival de Sundance. 

Facebook: www.facebook.com/EyeSteelFilm | twitter: @EyeSteelFilm

jeudi 18 janvier 2018

Conversion

Infinithéâtre présente Conversion
Du 6 au 25 février; avant-première les 6 et 7 février; première le jeudi 8 février
Du mardi au samedi 20:00, dimanche (matinée) 14:00
En anglais - Surtitres en français les mardis et vendredis
Des causeries après-spectacle avec des invités les jeudis 15 et 22 février

À l'Espace Knox, 6215 Avenue Godfrey, Notre Dame de Grâce
Prix du billet: 23$ à 30$; contribution volontaire tous les dimanches
L'amour est un oiseau rebelle : spécial de la St-Valentin les 13 et 14 février seulement - 2 billets pour 45$ (taxes incl)
Billetterie: (514) 987-1774 poste:104 ou en ligne ou www.infinitheatre.com/tickets#

Écrit par Alyson Grant, Mise en scène de Guy Sprung
Distribution: Diana Fajrajsl, Timothy Hine, Mike Payette et Denise Watt


L’auteure à succès de Progress et de Trench Pattems, Alyson Grant nous revient avec sa toute nouvelle création saisissante: Conversion. Elle n’a pas peur de soulever les débats actuels dramatiquement complexes et intellectuels. Grant travaille avec la puissance des mots et des étiquettes, elle explore les idées telles que les droits de la personne, les préjugés, la famille, l’inégalité et le statut social avec mordant tout en respectant son style littéraire unique. Mise en scène par Guy Sprung (directeur artistique d’Infinithéâtre), Conversion sera présenté du 6 au 25 février à Espace Knox, une ancienne église convertie en un nouvel espace multidisciplinaire artistique coopératif. Conversion sera présenté avec surtitres en français tous les mardis et vendredis, il y aura aussi nos causeries après-performance avec des invités tous les jeudis, sinon prévoyez prendre un verre après le spectacle, il y aura matière à discussion. Avertissement - cette pièce contient des conflits familiaux intenses à fortes oppositions (Rolaids non-incluses).

Conversion, est un feu roulant farouchement hyperréaliste, offrant une incursion dans la vie de quatre membres d'une même famille. Abi et Al, un jeune couple mixe, organisent un souper où Mary, la mère d'Abi, crachera son venin castrant à l'esprit fermé, destructeur et fanatique, le tout servi d'une bonne dose d'intolérance religieuse. Ce qui s'annonçait comme un simple souper est transformé rapidement en un cafouillis entourant les sujets tels que l'identité, la race, les classes sociales, le sexe et la religion. C'est là où les secrets refont surface, là où les liens amoureux ensanglantés se tordent et où les fils se touchent. Imaginez, c'est un peu comme Qui a peur de Virginia Woolf sur les stéroïdes avec une cuillerée de Devine qui vient (ruiner) dîner ...

Cette tragédie montréalaise contemporaine à l’imbroglio familial sombre a piqué l’intérêt du metteur en scène Guy Sprung. Il explique: « Conversion traite à la fois de la famille, des croyances et de l’amour dans un combat métaphorique jusqu'à la fin de la pièce; dans un langage universel exposant les limites de chacun. Nous confrontons ainsi à nous remettre en question sur nos propres valeurs en société. La magnifique création d’Alyson demande un souci du détail, du dépassement et d'un travail tout en intériorité. Le plus important, c'est d'oser explorer l'humain sous tous ses angles afin de permettre aux personnages de vivre sur scène, exposant nos défauts en tant qu’êtres humains ».

« Ce qui m'effraie, ce n'est pas l'oppression des méchants ; c'est l'indifférence des bons ». - Martin Luther King

L'ignorance et le déni sont partout; pensons à la Syrie, à London Bridge, à la mosquée de Québec, à Charlottetown et la liste continue. Ici, Mary, interprétée par Diana Fajrajsl dans un rôle qui a été créé pour elle, prêche le «bien» à ceux qu'elle aime, mais critique férocement le mariage interracial de sa fille, ce qui déclenche immédiatement une prise de conscience face au racisme. L'écriture de Grant, si lucide soit-elle est troublante de vérité et nous montre clairement un aperçu des squelettes dans le placard qui existe dans de nombreuses salles à manger d'ici et d'ailleurs.

Diana Fajrajsl est transportée par les thèmes de la peur et du courage: « la peur de l’autre, la peur face à soi-même, la peur du moment présent et de ce que l’avenir nous réserve ». Elle poursuit par: « La recrudescence du tribalisme aux propos alarmistes alimentés par la peur sont nourries par des ragots et des préjugés amplifiés par une presse de plus en plus sensationnaliste. »

Pour l’auteur Alyson Grant, Conversion est le fruit d’un questionnement afin de mieux comprendre l’être humain, soi-disant libéral, à ses capacités limitées créant des frontières strictes entre eux et les autres. « Je voulais explorer une certaine laideur bien enfuie qui nous surprend lorsqu’elle surgit. J’espère que l’humour résonnera malgré le sérieux du drame et des thèmes complexes », dit-elle. Grant ajoute: « L’action est intentionnellement exagérée, la dynamique est brutale, condensée et insaisissable. Ce sont des personnages imparfaits, à la recherche de sens et égarés, le tout autour d’un bon souper en famille! »

Les décors et costumes sont une création d'Emily Soussana, elle s'inspire des pierres précieuses et des motifs géométriques dans un lieu sacré. Elle intègre avec sensibilité l’architecture de l’ancienne église de l’Espace Knox. Le concepteur de lumières, Andrew Scriver, travaille avec les ombres et la lumière des bougies naturelles pour créer l’atmosphère. La conception sonore est de Devon Bate et la régie sera assurée par Kate Hagemeyer.

Pour encourager le dialogue, Infinithéâtre tiendra des causeries modérés avec les invités après les représentations du jeudi févr. 15 et 22. Le panel comprend Ehab Lotayef, militant des droits de l'homme et défenseur de l'Islamophobie et Rabbi Reuben Poupko, de Beth Israel Beth Aaron Synagogue, ainsi que le dramaturge, le metteur en scène et la distribution.

Guy Sprung compare toute nouvelle création à la naissance d’un enfant et ajoute: «Je remercie Alyson d’avoir permis à Infinithéâtre de donner vie à un texte si fort. Les nombreuses qualités de Grant en fait une des écrivaines les plus talentueuses et reconnues au Québec. » Le public sera ravi de faire partie de ce festin théâtral avec: Diana Fajrajsl, Timothy Hine, Mike Payette et Denise Watt.

« Et nous avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous fassiez connaissance. » - le Coran

jeudi 11 janvier 2018

C'est du harcèlement sexuel si

Si une femme est obligée de coucher ou de subir des embrassades déplacées pour avoir un travail ou pour garder son travail, C'EST DU HARCÈLEMENT SEXUEL

Si une journaliste est obligée de coucher pour obtenir une accréditation ou pour obtenir l'information nécessaire, C'EST DU HARCÈLEMENT SEXUEL

Si une femme est obligée de coucher pour rester alors qu'elle est là officiellement pour une toute autre activité, C'EST DU HARCÈLEMENT SEXUEL

et c'est inacceptable.

Les hommes ont le droit de faire savoir leur intérêt amoureux UNE FOIS et DE MANIÈRE RESPECTUEUSE. S'ils en sont incapables ou s'ils sont trop radins de leur argent ou de leur orgueil ou de leur énergie et qu'ils restent là uniquement à se pourlécher les lèvres en souriant et qu'ensuite ils se débarrassent de celles qui ne se sont pas jetées à leurs pieds, C'EST DU HARCÈLEMENT SEXUEL.

ET C'EST INACCEPTABLE.