jeudi 18 janvier 2018

Conversion

Infinithéâtre présente Conversion
Du 6 au 25 février; avant-première les 6 et 7 février; première le jeudi 8 février
Du mardi au samedi 20:00, dimanche (matinée) 14:00
En anglais - Surtitres en français les mardis et vendredis
Des causeries après-spectacle avec des invités les jeudis 15 et 22 février

À l'Espace Knox, 6215 Avenue Godfrey, Notre Dame de Grâce
Prix du billet: 23$ à 30$; contribution volontaire tous les dimanches
L'amour est un oiseau rebelle : spécial de la St-Valentin les 13 et 14 février seulement - 2 billets pour 45$ (taxes incl)
Billetterie: (514) 987-1774 poste:104 ou en ligne ou www.infinitheatre.com/tickets#

Écrit par Alyson Grant, Mise en scène de Guy Sprung
Distribution: Diana Fajrajsl, Timothy Hine, Mike Payette et Denise Watt


L’auteure à succès de Progress et de Trench Pattems, Alyson Grant nous revient avec sa toute nouvelle création saisissante: Conversion. Elle n’a pas peur de soulever les débats actuels dramatiquement complexes et intellectuels. Grant travaille avec la puissance des mots et des étiquettes, elle explore les idées telles que les droits de la personne, les préjugés, la famille, l’inégalité et le statut social avec mordant tout en respectant son style littéraire unique. Mise en scène par Guy Sprung (directeur artistique d’Infinithéâtre), Conversion sera présenté du 6 au 25 février à Espace Knox, une ancienne église convertie en un nouvel espace multidisciplinaire artistique coopératif. Conversion sera présenté avec surtitres en français tous les mardis et vendredis, il y aura aussi nos causeries après-performance avec des invités tous les jeudis, sinon prévoyez prendre un verre après le spectacle, il y aura matière à discussion. Avertissement - cette pièce contient des conflits familiaux intenses à fortes oppositions (Rolaids non-incluses).

Conversion, est un feu roulant farouchement hyperréaliste, offrant une incursion dans la vie de quatre membres d'une même famille. Abi et Al, un jeune couple mixe, organisent un souper où Mary, la mère d'Abi, crachera son venin castrant à l'esprit fermé, destructeur et fanatique, le tout servi d'une bonne dose d'intolérance religieuse. Ce qui s'annonçait comme un simple souper est transformé rapidement en un cafouillis entourant les sujets tels que l'identité, la race, les classes sociales, le sexe et la religion. C'est là où les secrets refont surface, là où les liens amoureux ensanglantés se tordent et où les fils se touchent. Imaginez, c'est un peu comme Qui a peur de Virginia Woolf sur les stéroïdes avec une cuillerée de Devine qui vient (ruiner) dîner ...

Cette tragédie montréalaise contemporaine à l’imbroglio familial sombre a piqué l’intérêt du metteur en scène Guy Sprung. Il explique: « Conversion traite à la fois de la famille, des croyances et de l’amour dans un combat métaphorique jusqu'à la fin de la pièce; dans un langage universel exposant les limites de chacun. Nous confrontons ainsi à nous remettre en question sur nos propres valeurs en société. La magnifique création d’Alyson demande un souci du détail, du dépassement et d'un travail tout en intériorité. Le plus important, c'est d'oser explorer l'humain sous tous ses angles afin de permettre aux personnages de vivre sur scène, exposant nos défauts en tant qu’êtres humains ».

« Ce qui m'effraie, ce n'est pas l'oppression des méchants ; c'est l'indifférence des bons ». - Martin Luther King

L'ignorance et le déni sont partout; pensons à la Syrie, à London Bridge, à la mosquée de Québec, à Charlottetown et la liste continue. Ici, Mary, interprétée par Diana Fajrajsl dans un rôle qui a été créé pour elle, prêche le «bien» à ceux qu'elle aime, mais critique férocement le mariage interracial de sa fille, ce qui déclenche immédiatement une prise de conscience face au racisme. L'écriture de Grant, si lucide soit-elle est troublante de vérité et nous montre clairement un aperçu des squelettes dans le placard qui existe dans de nombreuses salles à manger d'ici et d'ailleurs.

Diana Fajrajsl est transportée par les thèmes de la peur et du courage: « la peur de l’autre, la peur face à soi-même, la peur du moment présent et de ce que l’avenir nous réserve ». Elle poursuit par: « La recrudescence du tribalisme aux propos alarmistes alimentés par la peur sont nourries par des ragots et des préjugés amplifiés par une presse de plus en plus sensationnaliste. »

Pour l’auteur Alyson Grant, Conversion est le fruit d’un questionnement afin de mieux comprendre l’être humain, soi-disant libéral, à ses capacités limitées créant des frontières strictes entre eux et les autres. « Je voulais explorer une certaine laideur bien enfuie qui nous surprend lorsqu’elle surgit. J’espère que l’humour résonnera malgré le sérieux du drame et des thèmes complexes », dit-elle. Grant ajoute: « L’action est intentionnellement exagérée, la dynamique est brutale, condensée et insaisissable. Ce sont des personnages imparfaits, à la recherche de sens et égarés, le tout autour d’un bon souper en famille! »

Les décors et costumes sont une création d'Emily Soussana, elle s'inspire des pierres précieuses et des motifs géométriques dans un lieu sacré. Elle intègre avec sensibilité l’architecture de l’ancienne église de l’Espace Knox. Le concepteur de lumières, Andrew Scriver, travaille avec les ombres et la lumière des bougies naturelles pour créer l’atmosphère. La conception sonore est de Devon Bate et la régie sera assurée par Kate Hagemeyer.

Pour encourager le dialogue, Infinithéâtre tiendra des causeries modérés avec les invités après les représentations du jeudi févr. 15 et 22. Le panel comprend Ehab Lotayef, militant des droits de l'homme et défenseur de l'Islamophobie et Rabbi Reuben Poupko, de Beth Israel Beth Aaron Synagogue, ainsi que le dramaturge, le metteur en scène et la distribution.

Guy Sprung compare toute nouvelle création à la naissance d’un enfant et ajoute: «Je remercie Alyson d’avoir permis à Infinithéâtre de donner vie à un texte si fort. Les nombreuses qualités de Grant en fait une des écrivaines les plus talentueuses et reconnues au Québec. » Le public sera ravi de faire partie de ce festin théâtral avec: Diana Fajrajsl, Timothy Hine, Mike Payette et Denise Watt.

« Et nous avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous fassiez connaissance. » - le Coran

jeudi 11 janvier 2018

C'est du harcèlement sexuel si

Si une femme est obligée de coucher ou de subir des embrassades déplacées pour avoir un travail ou pour garder son travail, C'EST DU HARCÈLEMENT SEXUEL

Si une journaliste est obligée de coucher pour obtenir une accréditation ou pour obtenir l'information nécessaire, C'EST DU HARCÈLEMENT SEXUEL

Si une femme est obligée de coucher pour rester alors qu'elle est là officiellement pour une toute autre activité, C'EST DU HARCÈLEMENT SEXUEL

et c'est inacceptable.

Les hommes ont le droit de faire savoir leur intérêt amoureux UNE FOIS et DE MANIÈRE RESPECTUEUSE. S'ils en sont incapables ou s'ils sont trop radins de leur argent ou de leur orgueil ou de leur énergie et qu'ils restent là uniquement à se pourlécher les lèvres en souriant et qu'ensuite ils se débarrassent de celles qui ne se sont pas jetées à leurs pieds, C'EST DU HARCÈLEMENT SEXUEL.

ET C'EST INACCEPTABLE.

mardi 9 janvier 2018

nawak illustrations

Quelques bonnes illustrations de presse pour débuter l'année en se rappelant 2017 et toutes les autres sur les choses qui ne changent pas d'année en année, de décennie en décennie et de siècle en siècle...

Sur le sexisme et sur les insultes que font les hommes aux femmes tous les jours pour se convaincre : https://www.facebook.com/NawakIllustrations/photos/a.1342853619153161.1073741836.342589482512918/1307041192734404/?type=3&theater

Sur la fraude et l'évasion fiscale vs les chômeurs et les appauvris : https://www.facebook.com/NawakIllustrations/photos/a.1342853619153161.1073741836.342589482512918/1339778636127326/?type=3&theater

Bis la fraude et l'évasion fiscale vs les pauvres : https://www.facebook.com/NawakIllustrations/photos/a.1342853619153161.1073741836.342589482512918/1194705960634595/?type=3&theater

Ouais encore la fraude et l'évasion fiscale vs les problèmes économiques des gouvernements : https://www.facebook.com/NawakIllustrations/photos/a.1342853619153161.1073741836.342589482512918/1194705960634595/?type=3&theater

Sur les femmes qui font du tort aux femmes : https://www.facebook.com/NawakIllustrations/photos/a.1342853619153161.1073741836.342589482512918/1051959208242605/?type=3&theater

Pour les droits des femmes et donc contre toutes les formes de harcèlement (sexuel, familial, social, économique...) : https://www.facebook.com/NawakIllustrations/photos/a.1342853619153161.1073741836.342589482512918/1051959208242605/?type=3&theater

mercredi 3 janvier 2018

Harcèlement sexuel

Ayant subi, en tant que femme, du harcèlement sexuel pratiquement sinon à chacun de mes emplois (sans parler du harcèlement psychologique, du harcèlement social et du harcèlement économique) je crois que cette info se doit d'être publiée à nouveau :

http://montreal157.blogspot.ca/2017/12/recours-collectif-contre-le-harcelement.html